Travaux et bricolage : lambris et chevilles

Le lambris est un revêtement qui décore tout en protégeant plafonds et cloisons. Les lambris offrent de l’élégance et une ambiance chaleureuse à votre intérieur même s’ils peuvent aussi être posés à l’extérieur d’une maison. En fonction du coloris et de la matière choisie (bois, PVC…), vous aurez différents styles dans les pièces où ils sont disposés. Par ailleurs, plusieurs dimensions sont disponibles sur les marchés, permettant ainsi de varier le design, l’apparence et l’ambiance des pièces. Les chevilles pour leur part sont des accessoires de bricolage pour la maison.

Pose des lambris

lambris

Vous souhaitez installer des lambris ? Pour la pose, il vaut mieux faire appel à un professionnel du bâtiment, car ce sont des travaux qui nécessitent précision et dextérité en plus d’être assez physiques. Le lambris peut recouvrir partiellement ou intégralement des murs verticaux. Vous pouvez également le poser par-dessus des rampants de toiture. Ou alors, il peut servir de doublure de plafonds. En fait, il sert plusieurs intérêts : décoration d’une pièce à vivre, technique ingénieuse pour dissimiler des dommages causés par l’humidité dans une pièce, protection des soubassements d’un mur (vous aurez l’impression d’être dans une maison de la 1ère moitié du 20ème siècle), rénovation de murs endommagés par le temps ou l’action humaine (à condition qu’il n’y ait pas d’humidité dans la salle), isolation thermique et phonique. Les plus courants sont les lambris bois, PVC et soubassement. Moins répandus, les lambris revêtus et ceux sous forme de panneaux décoratifs servent surtout de design d’intérieur et à donner un effet très esthétique à une pièce. Le lambris PVC est résistant et ne coûte pas cher. Il est idéal pour les pièces humides et ne craint pas les intempéries au cas où il est installé à l’extérieur.

Pose des chevilles

pose-de-chevillesLes chevilles servent à fixer des objets au mur. Les chevilles plastiques sont actuellement les plus courtisés. Cette catégorie se décline en plusieurs types, en fonction du poids de la charge à fixer, mais aussi de la nature du support où se fera la fixation (plaque de plâtre, briques, béton, parpaing creux…). Les chevilles universelles sont polyvalentes puisqu’elles s’adaptent aussi bien aux supports creux, qu’aux supports pleins voire même au carton-plâtre. De plus, son utilisation est conseillée pour les travaux courants qui ne présentent pas de complexité ni de difficulté notoire. Notez qu’il existe des chevilles chimiques (par opposition aux chevilles mécaniques que sont les chevilles plastiques ou celles en métal), des chevilles molly (ou M). Il y par ailleurs des « chevilles » géantes utilisées dans les gros travaux de menuiserie, notamment, pour la construction de charpente (cheville de section carrée, cheville cylindrique appelée tourillon). Le couple cheville/vis que vous utiliserez doit toujours tenir compte du poids qu’il aura à supporter ainsi que du type de mur. Préalablement au perçage du mur, passez un détecteur de métaux pour savoir s’il y a des câbles et tuyaux qui y sont bloqués. C’est seulement après que vous pouvez faire un trou destiné à recevoir la cheville.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*